CONTRE LE BRUIT et le MANQUE DE RESPECT D'AUTRUI !

Vivre au quotidien dans  un lieu sympathique de par :

  • son panorama, ses nouveaux aménagements urbains, sa jolie petite plage ombragée faisant le bonheur des petits et grands, sa belle promenade en bois suspendue sur le lac et fréquentée par de nombreux adeptes du bronzage, de petits restos, d'hôtels...

Un chouette lieu qui attire bien sûr les touristes ce qui amène de la gaïeté à l'été !

oui la médaille est belle, mais revers il y a :

  • la quiétude de mes nuits...qui pendant l'été se transforme en inquiétude !

au fil des ans, nous avons pu noté la montée en puissance du bruit et le manque de respect du bien d'autrui, du bien  public et d'autrui...la liste est longue !

pour la partie diurne :

  • scooters des ados (toujours en groupe) qui n'avancent pas, mais dont les décibels sont en verve,

  • le klaxhon usité pour n'importe quel événement,

  • les énièmes tours au rond-point où l'on monte les tours,

  • les beuglements d'êtres dits humains assis sur le bord des portières de voitures et qui jouent du drapeau national de leur pays à tout va,

  • les tamtameurs sans talent qui tapent sur des bambous inlassablement,

  • les motos hurlantes et bondissantes,

  • les quads,

  • les skatteurs qui prennent les trottoirs comme rails et qui vous cassent les oreilles avec le claquement de la planche,

  • les sales qui jettent à tout va les cartons de bière, les canettes de bière, les préservatifs, les mégots de cigarettes, (ici, on ne manque pas de poubelles),

  • ceux qui pissent sans vergogne contre votre haie alors que des dispositifs en dur sont à deux pas,

  • ceux qui se garent (alors que c'est strictement interdit) sur le trottoir et qui par ce manque de jugeotte vous occasionne une sortie aléatoire de votre domicile,

quant à la partie nocturne...

  • on peut reprendre la liste ci-dessus et y ajouter :

  • les "bourrés" qui quittent les boîtes ou bars de nuit et qui beuglent, qui dégueulent dans votre jardin, qui mettent la musique à fond dans les voitures, qui refont le monde avec des discussions sans fin et ce avec hurlements, les scènes de ménage, les bagarres, etc...

  • les joueurs de foot du petit matin sur le parking qui jouxte votre jardin,

  • puis lors de fêtes, notamment celle du lac ! cette année, ce fût le bouquet :

  • beuveries d'ados complètement hystériques et qui se baignent à poil (rien de plus normal l'été quand il fait chaud de pouvoir prendre un bain de minuit) sauf que les canettes finissent dans le lac, que les bouteilles pètent et jonchent le sol ! pas de rires, mais des cris inhumains, etc...

  • Comme chaque année, cette fête attire une foule énorme qui se masse sur les bords du lac, ce qui génère une circulation très dense et des stationnements illicites, nous devons batailler afin que les gens ne se garent pas devant notre portail...les gens jugeant que puisque c'est la fête du lac que nous n'allons certainement pas quitter notre jardin, donc ils ne trouvent pas anormal de vous bloquer ladite entrée.

  • quand la fête est finie, il faut absorber ce flot de circulation, pour nous celà cesse aux environs de 2 heures du matin, cette année je me suis couchée à 3 heures pensant pouvoir dormir 4 heures (nous devions impérativement être debout à 7 heures)

  • à peine couchée, le bordel est devenu insupportable !

  • la viande saôule, les fouteurs de merde ont commencé à faire la fête...à 4 heures 30 ne pouvant absolument pas fermer l'oeil, j'ai composé le n° de la gendarmerie, je tombe sur la plate-forme d'Annecy .

  • je connais la procédure car ce n'est pas la première fois que j'appelle, mais là j'étais "crevée" de ma journée...j'explique à mon interlocuteur et ce avec beaucoup d'irritabilité (ce qui peut se comprendre...) et le gendarme me dit :

  • je peux vous poser une question ?

  • oui, bien sûr !

  • vos fenêtres sont-elles ouvertes ?

  • bien sûr que mes fenêtres sont ouvertes, la journée a été très très chaude et une petite ventilation s'avère nécessaire..

  • songez-donc à les fermer !

Vous l'aurez compris, la répression contre le bruit...c'est d'abord de fermer sa :

fenetre_aluminium_fentre_fcsaise

d'avoir à proximité de sa table de nuit : des boules pour vous éviter d'avoir les boules !

boules_quies

et attendre que celà se passe !

je suis désolée pour la teneur de certains de mes propos, mais c'est ainsi !

cependant, une patrouille est venue sur les lieux du foutoir, bien entendu...les esprits se calment à la vue des hommes en uniforme...pendant quelques minutes, une fois les forces de l'ordre reparties, les festivités bordéliques reprennent de plus belle !

Certes, il faut être un peu "cons" pour habiter là (réflexion faite par un gendarme) !

bref...à 6 heures du matin, le calme est revenu ! et dès 7 heures debout...

un petit aperçu au lendemain de la fête du lac, c'était comme celà sur env.  2 kms :

HPIM0374

poubelles arrachées et vidées, énormes bacs à fleurs balancés dans le lac, dégradation d'une palissade d'un restaurant, etc...bref, un beau "merdier"

pour qu'un gamin de 11 ans dise : j'ai honte d'être français,  laisse supposer l'ampleur des dégâts, mais pourquoi se gêner, puisqu'il y a des gens payés pour ramasser ou nettoyer les oeuvres des vandales !

Je suis franchement écoeurée de la nature humaine et je crois que la lutte pour sauver la planète risque d'être bien vaine !

ce que l'on trouve régulièrement :

HPIM0418

bien sûr...l'image peut paraître risible, il n'y a qu'une seule bouteille...mais la poubelle publique est à deux pas !

marre des gens qui traversent lorsque le piéton est rouge, marre des motos qui ont un code de la route bien à eux qui vous frôlent et vous gratifient ensuite de :

motard_jpg(image issue du net)

bref...il y en a marre de ce manque de discipline simple que chacun peut puiser dans son éducation.

mais aujourd'hui, il semblerait que le non-respect soit tendance !

et qu'une certaine indiscipline enfantine soit saluée comme ici

extrait d'un des commentaires :

Grosse nullos l’instit’................

alors que l'on met l'accent sur la rentrée en proposant des cartables !

non, je n'ai pas perdu le sens de l'humour, mais celà me dérange ce manque de respect.